French
 

"Art to Play" Nantes 2012

Lundi 26 Novembre 2012

J'étais présent à la seconde édition de Art to Play à Nantes, et ai participé une fois de plus au concours de peinture "Arting Spirit".
Le sujet a été délivré à 9h du matin: "Je suis un super-héros". La vingtaine d'artistes s'est alors escrimée pendant douze heures sur une toile de 50cm sur 50 cm.

zancan à Art to Play, Nantes 2012

Réaliser un tableau en seulement une journée était un défi pour moi. Pour la première fois j'ai dû renoncer à mes peintures à l'huile, pour me rabattre à contre-coeur sur l'acrylique.
Mes réflexions sur le thème m'ont conduit à exprimer la dichotomie entre la normalité concrète du "je suis" et la puissance surnaturelle inhérente au "super héros". Cette dichotomie s'est retrouvée dans deux styles de peinture très différents. Le premier, appartenant au monde réel du "Je", est assez réaliste, tandis que l'univers visionnaire et imaginaire du "super" héros est rendu dans un style dessiné façon BD.
Le personnage, en plantant un arbre dans ce désert suburbain, accomplit un acte borné d'héroïsme, soutenu par la sensation que la Nature entière acclame son geste.

"Je suis un super héros" peinture acrylique par Zancan

Même si je suis assez mécontent du manque de douceur et de density de la peinture acrylique ( comparé à l'huile ), j'ai pris plaisir à peindre, et ai semblé gérer mon planning plutôt bien.
A la fin du jour suivant, le jury a délivré son verdict, et oh ! J'ai obtenu le premier prix! J'ai reçu un chèque de 1200€, cependant je serai interdit de participation aux prochains concours "Arting Spirit", pour toujours... A la place je ferai partie du jury pour la prochaine édition du concours, en Avril en Suisse à l'occasion de Polymanga 2013.

Art to Play 2012 - Arting Spirit Winners

Au-delà de cette excellente nouvelle, ça a été un plaisir comme à chaque fois, de présenter mes travaux, vendre quelques impressions, partager un stand avec ma miss Zélie Oiseau, et rencontrer les artistes: les potes Santiago ou le plus dingue de tous Meko, de nouvelles rencontres comme Kara invité VIP qui signait sa dernière BD, Cyril Nouvel mon voisin vachement sympa, Matthieu Moreau qui a obtenu le 2ème prix, Sitron juste en face qui m'a offert cet adorable poster, ma talentueuse voisine Senri et bien sûr David et Sarah de Lausanne les organisateurs. Au plaisir de vous revoir très vite !
Zélie Oiseau et Zancan stand at Art to Play

Japan Expo 2012

Mercredi 11 Juillet 2012

De retour de mon premier Japan Expo Paris, le plus grand salon français dédié à la culture Japonaise / Manga, je dois avouer que l'aventure fut palpitante, sans que j'aie pu réellement trouver le temps de visiter le salon proprement dit.
Nous avions décidé avec Zélie de partager un stand. Il faut dire que le module d'exposition n'est pas donné, aussi partager les frais en deux nous soulageait un peu. C'était surtout l'occasion d'élaboré un petit univers qui nous ressemblait, créatif, intimiste et stylé.
J'y exposais plusieurs de mes toiles originales et vendait des impressions en divers formats photo, tandis que Zélie présentait ses bijoux et autres créations originales. Nous ne sommes pas particulièrement fondés dans la culture japonaise ou manga, mais lors de notre précédente représentation à Polymanga à Lausanne, nous avions pu voir que nous nous y accordions très bien. Zélie avait d'ailleurs créé pour l'occasion une série de poupées et pendentifs "'Kawaii" qui faisaient un joli lien entre notre style et celui du salon.
Du point de vue de la logistique, l'aventure fut assez folle. Nous avons fait la route depuis Bordeaux en voiture, en transportant une caisse immense et très lourde contenant mes précieux tableaux. Le matin du départ, nous avions découvert qu'il avait plu abondamment cette nuit-là, et que la caisse restée sur le toit ( et fort heureusement vide! ) contenait trois bons centimètres d'eau au fond. Il a fallu y pratiquer un trou à la perceuse pour la vider, puis filer au magasin brico le plus proche afin de rendre l'ensemble étanche. Le résultat fut un retard de plus de six heures sur notre horaire. Mais cette anecdote nous a servi, car sur le trajet, il a plu pratiquement sans discontinuer !
Les quatre jours passés au salon ont défilé à une vitesse folle. Nous avons passé des moments palpitants, rencontré des gens adorables ainsi que beaucoup de nos amis. Les ventes sont allé plutôt bon train, bien qu'au final, nous avions tout juste rentabilisé notre stand et le coût de notre voyage. Après toutes ces nuits à dormir si peu et à travailler autant, et le dernier coup de sang pour tout ranger, nous avons repris la route le dimanche soir. Nous avions à peine atteint la banlieue sud de Paris, que nous nous sommes effondrés de fatigue dans la voiture sur une aire d'autoroute. Nos positions inconfortables ne nous ont pas empêché de dormir jusqu'au petit matin.
Epuisés, mais heureux! Ce n'est pas sûr que nous réitèrerons l'expérience l'année prochaine, mais par contre, nous serions bien tentés par le Japan Expo Belgium, à Bruxelles au mois de Novembre.

Le nez aérodynamique de la caisse en bois

Art to play Nantes

Dimanche 4 Décembre 2011
De retour de Nantes où se déroulait le salon Art to Play, première édition, un événement dédié au jeu et au divertissement. Les organisateurs avaient mis en place un concours de peinture "Arting Spirit" similaire à celui de Polymanga, qui avait eu lieu en mai dernier en Suisse. ( cf. cet article)

Le salon était très grand, tout un bâtiment du hall d'expo Nantes, rempli d'animation en tout genre autour du jeu. J'avoue que je n'ai pas trop eu le temps de visiter, je suis rester dans mon coin au milieu des copains dessinateurs, au fond à droite.
Crédit photo: www.afjv.com

Cette fois-ci, j'ai préparé rapidement de quoi décorer un peu mon stand. Quelques cartes et affiches à vendre, et pour exposer le seul tableau de taille assez modeste pour être transportable.
Même si les visiteurs ne venaient pas trop pour ça, j'ai vendu quelques cartes, rien de mirobolant mais ça faisait plaisir! ( Bon, ensuite, la nuit du samedi, je me suis fait voler ma maigre recette ainsi que mon fond de caisse.. donc largement déficitaire sur ce coup...) Vraiment, que d'expériences !

Le concours Arting Spirit nous a délivré son sujet le vendredi en début d'après-midi: "Fun". Disons que cela ne m'a pas trop inspiré au départ, et j'ai gribouillé pendant deux heures avant de me convaincre tant bien que mal de partir sur quelque chose, car le temps pressait.
Pour moi, le "fun" c'était un sentiment de joie immédiate et primaire à l'égard d'une action inutile mais qui nous fait nous sentir vivant. J'ai voulu illustrer cela à l'aide de mes codes et symboles personnels et antinomiques.
Au terme de cette réflexion douteuse, je me suis décidé à dessiner un homme de pierre qui se lance d'une falaise en un élan absurde et bienheureux. La pierre, symbole d'immuable de lenteur et d'intemporalité, s'oppose à l'immédiateté de l'action. Le personnage est saisi dans un instantané de joie béate, mais prend un air pathétique dès que l'on observe son bricolage de pacotille et que l'on songe à son devenir fatal. Il commence déjà à se démantibuler, d'ailleurs. Son front décalotté est là pour signifier que, euh.. que voler, ça décoiffe. Voilà.

Arting Spirit Nantes 2011 - Fun - oil painting by Zancan

Résultat pas fameux pour ce qui est du classement ( 6ème ), cela a tenu à une interprétation trop bizarre du sujet. Je suis malgré tout content d'avoir réussi à terminer cette toile avec un niveau de détail convenable. La surface n'était pas très grande ( 50cm x 50cm ) mais le temps était également très limité ( 12h, sur deux jours ).
J'ai monté une base acrylique en plaçant les blocs principaux de couleurs, puis suis monté par-dessus à l'huile.
Mais plus généralement, le salon fut un excellent moment, à baigner dans les éléments que j'adore, avec de belles rencontres et de grands moments de fête.
A refaire absolument !

Qelques photos ici.

Polymanga 2011

Jeudi 5 Mai 2011

It took a little while to finally tell a bit about what was my very first comics convention as an artist. This journey to Switzerland has been the most frantic ever, 4 days packed with traveling, painting, drawing, meeting people, sleep deprivation and cosplay overdose.
Although I had no idea how on earth my type of work would fit a Japanese comics convention, when the director of Polymanga called for inviting me to participate in this new concept named "Arting Spirit", I was thrilled by the promise of a fun, yet endangering experience. I must admit that when the day arrived, the prospective of waking up at 4, followed by a 3 hour train ride to Paris then a 9-hour trip to Lausanne suddenly pondered the enthusiasm. However I quickly found that the Polybus filled with comics artists and art fellows was all I needed to deepen into the drawing ambiance in a flash!
Tenth of new awesome encounters later, we shared the youth hostel room with Lorenzo and Flonum, two out of the thirty participants that would be in the starting blocks for the Arting competition on that early Saturday morning.
Each of us was given a easel, a 100x100 cm canvas, two days and a subject that left everyone puzzled in the first place: "3D". Just the sound of it, in French : "troidé". It could be the third dimension. It could be three dices. It could be anything. I put down the mind game on paper, and a few scribbles later I settled with the idea of three characters _ actually three variants of the same_ which would be allegories of the words "Défi, Désir, Délit" (literally: Defier, Desire, Delict). I would also give a simpler entry point by having my composition sit onto three stone cubes _ the dices.
Then the race had to start. I attacked the sketch directly with paint, a diluted ocre tint. It was my first time with acrylics. Those color tubes were fresh from the shop, I had no idea how it was going to be like to brush with this fast-drying paste. I really had little choice but using them to grow my underpaint, but frankly, what a relief when the second day I could switch to oils! Such a pleasure in those smooth gestures, in the paint that never falls dry, that can be thinned forever.

Paintings Zancan Polymanga 2011

( you can click on the images above to watch pictures)
The challenge ended up at 11pm the second day. It was for me the climax of a trance that had risen up in intensity from the last four hours. On the microphone, David Heim announced that the countdown was over, but that they were offering some extra time... of one minute ;) I can tell i used this minute to the maximum. They had one person of the staff next to each artist to make sure he wouldn't add a single stroke after the bell had rung. Harsh! There I was staring at the result, bound to admit that I would have to be satisfied with its level of completion, and realized that one actual stroke was missing for my storyline to get consistency... there at the distance of my arm... but they wouldn't allow me to add this fallen dress strap on my character Désir's shoulder. ( No one complained about it, obviously, but when I'm asked often when do I decide that a painting is over, this is the kind of small detail that has its underlying importance in my verdict. )

Below is the dedication that the VIP guest Stephen Silver drew inside the copy of his copy of his Sketchbook. I have been sitting next to him for those three days, and besides witnessing the immensity of his skills with character design and live caricature, i've been spoiled by the man, with tenth of goodies and food and drinks :)

Stephen is famous for his work as a character designer, and was all the time surrounded with hundreds of admirers who were fans of his series Kim Possible. I must thank him for he told me at one point “you have six hours left” with a teasing smile, while I was getting carried away in detailing the face of my left character with a tiny brush, making me realize that the tough part of the race had to start. It's only at the end of the third day, when they gather the painters on stage that I understood that Stephen was actually member of the jury! ( if I had known, I would have been the one spoiling ;) )

Second prize

So yes, I was really happy to make it to the second place with my painting. Romain Lardanchet, whose piece was also my personal favorite, a very efficient, frontal, black and white robotic composition mixing painting and sculpture, won the 1500€ prize. I won a 500€ prize, and Valérie Rallière the 300€ prize with a fresh, ethereal scene populated with stereoscopic aquatic species.
I was very happy of the results, but I was just a minuscule 0.15 point away from Romain, which made me wonder were that little extra thing lacked. Finitions, I would say, because my piece wasn't as polished as his, and also a more modern approach in terms of style, which was a bit too fantasy-like in my opinion.
Overall, it appeared that the artists who were the most distant from anime style, and who were familiar with a larger range of media fared better with the challenge. Most participants were perfectly trained comic artists on one hand, but in the other hand, they were mostly new to bigger surfaces and unfamiliar with brushes and paint. Moreover, many of the artists had to take care of their stand in parallel, and kept working on dedicating their books or doing commissioned portraits in the meantime! While I had no stand at all :/

Trying out dedicaces

I was such a newbie to this kind of convention that I didn't bring anything to sell or sign, not even some postcards or posters. After the first day,I had the iPad and compiled a slideshow of my works. It was still better than nothing on my desk. I was surprised that several visitors or artists knew my paintings from deviantART ! Most who were familiar with the website had seen Home and Fairies somewhere ( .. for it is, at the time writing, the 4th ranked deviation of the site, weee! ).
It was really nice to discover that I wasn't such a complete stranger in a manga festival !
So I had a flattering welcome from some visitors, which made me doubly happy to try making drawings for them. To those who brought me something to draw on, I tried making something out of my dusty skill. I dedicated paper sheets, pages of notebooks, costumes, bare limbs, or these super cardboards for calligraphy with golden frame, that I lousily used on the wrong side, oOps.
I don't have pictures of those drawings that I did for people. Only this one below, of Milena who stood still for chatting in front of my stand:

I'm sorry that apart from her eyes, I quite failed in rendering the face, because she was either smiling or filling up all the blanks of the conversation, and I had no idea how to capture this moving mouth so I rendered it rather inexpressive, which was at the opposite of the moments I shared with her and her brother.
I must say that after the last day, Monday, I was really exhausted, after only 2 hours of sleep the past night and another stressing day. The reason why I was still standing is because I was high on Red Bull ( they were sponsors of the event, I drunk like 800 of them in 3 days). And we had to go back to Paris by bus, driving overnight. You can't really sleep in a bus...

For some reason they had advanced the departure of 2 hours, so we arrived in Paris at 5 AM and I had to wait for my train to Bordeaux for 5 more hours, an insanely long time when you're exhausted. The girls from the fanzine Darjeeling Clockwork, Océane and Cécilia, kindly waited with me around a café near Gare de Lyon.
The final piece of travel, 3-hour long ride by train, was a bit confused. It was really hot, I ate a bit, drew a weird surreal scene inspired by the conversation with the very old french-speaking american-born protestant nun seating next to me and blurred by sleep deprivation. Then I fell into a disturbed sleep on my 1st class seat.
Finally, I was proud I made it to Polymanga. It was such a rich experience. Plus I'm not getting this old after all.

Cartes postales démodées

Dimanche 24 Octobre 2010

Me voilà au sortir d'une longue période d'absence de la surface du WEB. Pire, d'absence du monde des arts, mais en cherchant bien, quelques petits vestiges pourraient se dénicher qui viendraient nourrir un peu de ce blog abandonné.
Si les pages internet se recouvraient de lierre, se laissaient envahir par les herbes sauvages, les lézards ou les grillons, alors on les oublierait avec plaisir pour quelques mois, pour enlever un peu de leur froideur numérique. Voilà une petite idée à cogiter.


Pour commencer le repeuplement, il faut remonter au mois de juillet ( date à laquelle je bougerai cet article pour éviter les mois vides !). Claire et moi avons aligné deux semaines complètes d'affilée de bourlinguage en sac à dos du côté des îles grecques. Dans mon bagage il y avait un bloc de papier aquarelle au format carte postale, ainsi que deux tubes d'aquarelles de couleur ocre et noir.

La première carte, c'était sur la petite île de Sifnos ( Σίφνος , juste pour le plaisir d'étaler mon savoir récent sur l'alphabet grec ). Les couleurs vieillies que j'ai choisi permettent de continuer sur la lignée de mes quelques dessins du genre, mais ne rendent pas du tout compte des couleurs des Cyclades, où tout est Bleu ou Blanc. Nous avions pour une bouchée de pain une chambre dans le village de Kastro, avec une vue plongeante époustouflante sur la mer. Les habitations de la carte se trouvaient juste sur notre gauche.

100830 Cartes postales aquarelles / Grèce / Michaël Zancan

Sur la deuxième carte, nous avons des vestiges anciens couchés à l'ombre d'un arbre sur le site d'Asklepieion, sur l'île de Kos, un peu à l'écart de l'impressionant lieu du serment d'Hippocrate. Il faisait vraiment chaud, et l'air très sec en ce milieu de journée, mais sous l'arbre c'était un havre.

Là, quelqu'un m'a vu en train de dessiner :)
100805 Michael en train de dessiner, Lindos, Grèce
C'est une vue des temples de Lindos sur l'île de Rhodes. Là encore, un endroit magique, où l'on se sent privilégié, le crayon à la main sous le soleil doré du soir, à contempler d'en haut la mer et deux millénaires d'histoire. ( Je n'ai pas encore pris le temps de mettre ce dessin en couleur )

100830 Cartes Postales , drawings by Zancan

La dernière c'est nos sacs à dos; je les ai peints sur le pont d'un ferry ( là où l'on se fait soigneusement recouvrir de mazout ). Je n'avais pas toujours le temps de finir les cartes sur place, aussi j'utilisais ces transits en bateau, parfois très longs, pour encrer ou aquareller.
J'ai bien fait quelques autres cartes durant ce voyage, mais pas forcément réussies ou dignes d'intérêt.

Ci-dessous, pas grand chose à voir avec la Grèce, c'est une vue de Bordeaux, sur la Place de la Bourse, si on lève les yeux. Si je ne l'ai pas terminée, c'est parce qu'à 1 heure du matin, ils ont éteint les lumières sur mon modèle...
Il faudra donc que j'y retourne.

100830 Bordeaux place de la bourse

... Voilà, c'est tout ! :)

Exposition / exhibition

Samedi 16 Janvier 2010

J'ai été invité à exposer mon travail pour la première fois dans une galerie de Bordeaux. C'est un hasard si celle-ci se trouve tout près de mon atelier! Son propriétaire, Daniel Boulogne, est un homme au parcours tout à fait étonnant, et c'est un honneur que de me voir prêter ses murs pendant un peu plus d'un mois.

L'espace est tout juste assez grand pour contenir 7 de mes toiles, que je fais encadrer pour l'occasion. Notamment, je présenterai "Larmes de joie au jardin des géantes", ce grand tableau commencé en 2005 et que j'ai terminé il y a quelques jours!

Le dossier de presse de l'exposition a été rédigé par mon amie Leila Joucla, docteur et agrégée en arts, à lire absolument :
Dossier de presse - exposition Zancan - du 28.01.10 au 02.03.10

Le vernissage sera le jeudi 28 janvier à partir de 19h, galerie 22 Rive Gauche, à Bordeaux. Pour venir, très facile, Tram C arrêt "CAPC musée d'Art Contemporain", c'est à quelques mètres! A bientôt !

100128 Exposition Zancan Invitation Vernissage

Concert d'orgues

Dimanche 4 Janvier 2009
Je viens d'assister à un concert d'orgues donné à la magnifique église Saint Louis des Chartrons. J'ai profité de l'occasion pour dessiner un peu l'édifice.
Mon trait est assez imprécis car j'ai eu peu de temps. ( Un dessin architectural de cette complexité demanderait beaucoup plus d'application!). De plus je me recroquevillais sur moi-même pour conserver le peu qu'il me restait de mon capital chaleur. Quand je vois la peine que c'est de chauffer notre local de deux mètres carrés, alors que l'on grelotte dans une église de 12 milliards de mètres cubes en plein hiver je ne leur en veux pas trop ( mode exagération à la marseillaise activé )
090104 Dessin des Orgues de l'Eglise Saint Louis des Chartrons

L'organiste, une jeune femme venue d'Australie du nom de Sarah Kim, nous a servi plusieurs pièces baroques de toute beauté. C'était vraiment un plaisir que de dessiner sous les vibrations de cette musique.

Après le concert, nous avons eu la chance d'être invités à monter sur le balcon et admirer l'orgue de près. Un organiste nous a fait une démonstration de l'instrument. Le son des graves ( des tuyaux de cinq mètres de haut!) faisant trembler votre poitrine juste là, et cette vue plongeante sur la nef ... fascinant.
090104 Vue du balcon d'orgues de l'Eglise Saint Louis des Chartrons

on passe entre les gouttes

Dimanche 19 Août 2007
070819 Cousins et gris tapis

I just come back from a 4-days trip with my beloved cousin. It's been years since I took vacations. Hopefully she had her guitar and I had my pencils to make the travel a little sunnier.


070819 Karelle sketch

hectic trip

Jeudi 31 Mai 2007
Today Julien and I are catching a flight to Vilnius/Lithuania in order to install a homemade software (The lava lamp thingy) for the Trends Lab event.
How cool is that? :)
<>
nov. 12
LMMJVSD
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
3456789
26/11/2012 "Art to Play" Nantes 2012